skip to Main Content

Le Changement Commence Avec Chacun D’entre Nous

Apprenez à connaître les réseaux de membres de Social Value!

Le réseau de membres conjoints de Social Value International est vaste. Au début de notre stage chez Social Value Canada, nous (Arnaud & Cara) avions très peu d’idées sur les autres membres du réseau, mais nous étions curieux d’en savoir plus. Grâce au lien avec Social Value International, nous avons acquis une meilleure idée de la façon dont le réseau fonctionne et à quoi ressemble la collaboration entres ses membres.

Nous avions le pressentiment qu’il y avait de la place pour développer notre communication et collaboration entre les membres du réseau. Nous aimerions voir plus de dialogue et d’échanges d’idées, donc nous avions décidé de lancer ce projet.

La recherche pour cet article nous a permis d’en apprendre beaucoup sur les autres organisations de Social Value a travers le monde. Nous avons eu la chance d’interviewer cinq réseaux internationaux et d’en savoir plus sur leurs environnements politiques et leurs perceptions nationales en matière de valeur et d’impact social. Nous avons également découvert la variété de projets impressionnants que les réseaux de valeur sociale entreprennent. Dans l’ensemble, nous voyons une énorme opportunité d’apprendre les uns des autres et espérons que cet article pourrait être le point de départ pour cela !

Premier arrivé: SIMNA – Le réseau Social Value Australia

SIMNA a été fondée en 2012, à la suite d’un « partenariat d’investissement axé sur l’impact social » de 3 ans entre Social Ventures Australia, le Centre for Social Impact et la PwC Foundation. Nous avons eu la chance de parler avec Simon Faivel, directeur du conseil chez Social Ventures Australia et président fondateur de SIMNA, qui est impliqué dans SIMNA depuis sa création.

Comment est-ce que la valorisation des aboutissement sociaux ont été reçu en Australie?

Conçu d’un réseau d’organisations a but non-lucratif, SIMNA a tout de même un lien étroit avec le secteur privé, notamment dans l’infrastructure, les ressources et les entreprises minières. Par conséquent, la valorisation des effets sociaux est élevée grâce aux grandes entreprises qui comprennent l’importance son importance. La croissance du volume des déclarations d’impact publiées par ces entreprises démontre ce phénomène.

En outre, Simon a mentionné l’importance du gouvernement travailliste nouvellement formé en Australie, qui offre un changement orienté vers le bien-être de la société. Simon pense qu’une meilleure compréhension, ainsi qu’une réalisation de l’importance de la comptabilité sociale est à venir.

Les gens approchent SIMNA en se disant: ‘‘Ceci est important. Je veux en faire partie. » lorsqu’ils s’inscrivent pour devenir membres ou suivre des cours. La demande de formation a été constante et SIMNA propose de nombreuses activités différentes A ses membres grâce A ses bénévoles dans leurs comités d’organisation A travers le pays.

Côté projets, Simon nous a parlé des prix SIMNA, qui sont l’événement le plus important pour le réseau. Les prix SIMNA ont lieu chaque année et célèbrent les organisations pionnières cherchant à obtenir des impacts positifs pour les communautés et l’environnement. Regardez de plus près les résultats des prix en 2021 ici..

Lorsque nous avons interrogé Simon sur la récente publication du Principe 8, il a dit que c’était formidable que le principe soit formalisé. Cependant, “il a toujours été question de ce que vous faites réellement avec la recherche et les données que vous avez recueillies plutôt que simplement créer des rapports”. Il s’agit d’une codification nécessaire de quelque chose qui a joué un rôle central dans le fonctionnement de SIMNA.

Nouvelle-Zélande: Social Value Aotearoa

Le réseau zélandais appelé  “Social Value Aotearoa” a été lancé en juin 2015. Nous avons eu la chance de parler avec Sneha Lakhotia, qui est associée au réseau depuis six ans. Tout au long de notre conversation, nous avons été impressionnés par l’implication de la population autochtone locale dans les projets de SVA et par la façon dont elle s’engage activement avec elle – c’est certainement quelque chose que nous pouvons apprendre ici au Canada. Le mot Aotearoa lui-même est le mot maori pour “Nouvelle-Zélande” et signifie également “le long nuage blanc”. En fait, les valeurs autochtones sont ancrées dans leur organisation – les mots d’ouverture lors du lancement de SVA étaient “Whanaungatanga”, ce qui signifie connectivité et engagement. Ceci est essentiel pour s’engager avec les communautés, les organisations et les connaissances locales.

Nous avons demandé à Sneha comment la valorisation des conséquences sociales est reçu en Nouvelle-Zélande. Elle nous a dit que la valeur sociale y était déjà ancrée dans la culture du pays. Les gens sont conscients de l’environnement, et c’est un pays orienté vers l’éthique.

SVA compte environ 82 à 100 membres, qui sont un mélange d’individus et d’organisations issue de plusieurs secteurs. Sneha nous a informé que la prise de conscience par rapport au ”social value” s’agrandit et qu’il s’agit d’un mouvement itératif. SVA a comme but de connecter divers entreprises et organisations a vocation sociales, agissant comme une « organisation de mise en réseau ».

Sneha a souligné à quel point la philosophie du peuple Maori est très centrée sur la famille et les personnes, ce qui se marie très bien avec les principes et les valeurs de Social Value International. Il y avait aussi un projet très intéressant réalisé par SVA avec un groupe d’organisations Maori axées sur l’amélioration des compétences en calcul et en littératie chez les enfants Maori qui fréquentent des écoles mal équipées pour répondre à leurs besoins. Grâce à ce projet, la confiance des enfants s’est améliorée, ainsi que leur désir d’apprendre. De plus, le programme leur ont apporter un moyen pour se connecter avec leurs pairs. Pour en savoir plus sur ce projet.

Enfin, nous avons interrogé Sneha sur le lancement du nouveau 8e principe “Soyez réactif” et sur ce que cela signifie pour le travail de SV Aotearoa. Elle a déclaré que le 8e principe est l’une des parties les plus essentielles de la mesure d’impact et que “vous ne le faites pas seulement pour les chiffres, mais le faites pour l’amélioration afin de maximiser l’impact”. Être réactif est essentiel pour le monde d’aujourd’hui – “nous sommes ici pour construire un monde meilleur chaque jour”.

SV Japan

Contrairement à ses homologues occidentaux, Social Value Japan (SVJ) n’est pas une organisation basée sur ses membres, mais se concentre davantage sur les services de conseil pour les organisations qui cherchent à maximiser la valeur sociale de leurs investissements. Depuis le boom des investissements ESG en 2015, la majorité des clients de SVJ sont issus du secteur privé, contrairement à de nombreuses ONG et fondations avec lesquelles Social Value Canada travaille généralement. SVJ fournit les éléments de base à ces entreprises pour les aider à atteindre leurs objectifs d’impact conformément aux normes mondiales. Cela implique la recherche et le développement, et le renforcement des capacités pour les méthodes d’évaluation SROI.

Dans le but d’accélérer les contributions du secteur privé à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD), Social Value International (SVI) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont signé un accord visant à établir des normes de gestion promouvant des impacts positifs. Le PNUD et SVI préparent le matériel de formation sur les normes d’impact des ODD pour:

  1. Former et accréditer un réseau mondial de formateurs qui peuvent ensuite former les utilisateurs actuels et potentiels, les assureurs et les parties liées sur les normes d’impact des ODD
  2. Favoriser la sensibilisation et l’adoption des normes d’impact des ODD en élargissant la portée à travers les deux réseaux mondiaux
  3. 3. Créer une culture et un langage partagé pour intégrer la gestion de l’impact, la durabilité et les ODD dans la prise de décision de gestion dans le secteur privé conformément aux normes d’impact des ODD.

Les organisations qui se conforment à ces normes recevront un sceau de certification, leur permettant de revendiquer leurs contributions aux objectifs des ODD.

La certification SDG Impact a suscité beaucoup d’intérêt de la part du secteur privé japonais, qui cherche à mesurer son impact au-delà des indicateurs ESG afin d’acquérir un avantage concurrentiel. En tant que principal expert des méthodes d’évaluation SROI, SVJ jouera un rôle de guide important pour les entreprises japonaises. Surtout, SVJ sera un acteur clé pour diriger l’adoption des meilleures pratiques et structures de gouvernance, en veillant à ce que les entreprises contribuent efficacement aux objectifs des ODD. Actuellement, SVJ travaille avec le PNUD et Social Value International (SVI) pour préparer le développement et la fourniture d’un module de formation pour la certification d’impact sur les ODD pour les organisations japonaises.

SV Thailand

Bien que Social Value Thailand (SVTH) ait été créée relativement récemment en 2017, l’influence de l’organisation s’est remarquablement accrue en peu de temps. Depuis sa création, SVTH a formé plus d’un millier de praticiens, principalement dirigés par le secteur privé, les entreprises publiques et les établissements d’enseignement. En Thaïlande, il y a une urgence reconnue pour atteindre les objectifs mondiaux de développement durable, ainsi qu’une reconnaissance que les choses doivent changer dans la façon dont nous évaluons l’impact. Ceci, entre autres facteurs, a permis au mouvement des valeurs sociales de prospérer en Thaïlande. Les marchés des capitaux ont encouragé le secteur privé à rendre compte de ses performances en matière de développement durable, motivant les entreprises à prendre une longueur d’avance et à prouver leur contribution à la société. L’intérêt a été suivi par les universités, qui sont souvent préoccupées par leur classement et veulent ainsi prouver l’impact social de leurs recherches sur les communautés. De même, le ministère thaïlandais de l’éducation souhaite quantifier de manière appropriée les investissements de ses fonds de recherche pour les universités.

Aujourd’hui, l’intégration de la réflexion sur la valorisation sociale devient une norme pour l’Agence nationale thaïlandaise de l’innovation, dont les candidats à la subvention sont encouragés à mener une SROI avant de postuler. En raison de la demande écrasante de mener des SROI, SVTH a lancé un calculateur SROI numérique pour permettre aux candidats à une subvention de mesurer leur impact via un calculateur SROI avant leur candidature, où des centaines de millions de dollars ont été investis via ce calculateur. En outre, SVTH a également lancé une banque de valeur sociale appelée Open Impact Data, non seulement pour garantir des méthodes appropriées, cohérentes et transparentes de rapport d’impact par les responsables de CRS et les praticiens accrédités, mais aussi pour partager les meilleures pratiques SROI. Il offre 3 fonctions clés :

  1. Un hub pour les créateurs d’impact pour échanger des informations et du mentorat
  2. Un affichage d’indicateurs et de mesures de réalisation appropriés pour les résultats souhaités
  3. Analyse d’impact pour évaluer et comparer les critères de performance

Cet outil consolide en ligne les informations des créateurs d’impact et des évaluateurs, qui sont utilisées par les deux. Les utilisateurs ont accès à des projets à travers la Thaïlande qui peuvent être filtrés par secteur, flux SDG, géographie, etc.

SV Italie

Cofondée en 2013, Social Value Italia (SVi) est une initiative multipartite issue de la collaboration entre divers secteurs, notamment de grandes ONG, des banques, le secteur public, etc. Au fur et à mesure que l’évaluation sociale et d’autres termes de durabilité ont émergé, Social Value Italia a cherché à tirer parti de sa diversité pour établir un alignement intersectoriel concernant l’évaluation d’impact. Aujourd’hui, Social Value Italia agit comme une référence en Italie.

Ces dernières années, SVI a été le fer de lance de projets sur CORPORATE WELFARE et l’évaluation d’impact. Dans ce contexte, CORPORATE WELFARE fait référence aux activités financées par les entreprises dans le but d’améliorer le bien-être de leurs employés, généralement par des avantages sociaux. L’année dernière, le gouvernement italien a fourni 74 millions d’euros à un total de 127 entreprises pour soutenir de nouveaux projets d’aide sociale aux entreprises. Compte tenu du changement radical induit par le COVID-19, la rétention des talents a été un défi pour de nombreuses organisations.

Avant la pandémie, Social Value Italia a créé un groupe de travail dans le but de décrire et d’analyser les pratiques d’évaluation de l’impact social mises en œuvre par les entreprises adoptant des politiques d’avantages sociaux. Après avoir collecté des données par le biais d’enquêtes, SVI a publié un article contenant ses conclusions ainsi qu’un appel à l’action pour les entreprises, soulignant l’importance de:

  1. Le changement provoqué par les politiques de protection sociale des entreprises génère des avantages tangibles pour les travailleurs, les familles et leurs communautés. L’accent était mis sur la parentalité.
  2. Limiter la portée de l’évaluation aux destinataires directs des politiques
  3. Une approche multipartite dans le processus participatif pour assurer une perspective multidisciplinaire

SV États-Unis

Lancé en 2017, Sara Olsen nous a parlé de SV U.S. et du développement des valeurs sociales aux États-Unis.

Aux États-Unis, il y a une normalement une méfiance assez prononcée à l’égard de tout ce qui est associé au mot « social.» Justement, la guerre froide concernait la diabolisation du socialisme/communisme. La responsabilité individuelle ancré dans la culture américaine se manifestent surtout dans leurs politiques publiques. L’état d’esprit est que les individus doivent être responsables de leur propre bien-être et que les philanthropes peuvent contribuer si nécessaire. Sara Olsen a également mentionné que, surtout au cours des dernières décennies, la droite est devenue très habile à lier certains mots à la peur.

Cette évolution est très regrettable car les États-Unis en particulier pourraient bénéficier d’un mouvement de la valorisation sociales dynamique. La réflexion sur valorisation sociale est plus que jamais nécessaire, surtout après la pandémie qui a mis en évidence les inégalités dans le monde, en particulier aux États-Unis.

À la lumière de cette urgence, SV US coordonne un effort pour mobiliser des organisations et des individus partageant les mêmes idées pour entamer un dialogue sur la valorisation des impacts sociaux générée par les politiques publiques.

Comme l’a souligné Sara Olsen, les professions telles que les économistes ou les comptables ont un ensemble de connaissances qui doivent être maîtrisées pour être considéré comme un professionnel. Rien de tel n’existe pour la gestion et la mesure d’impact (IMM), qui est une profession qui prend de plus en plus d’importance. Social Value U.S. élabore actuellement un projet et envisage des événements comme but de rassembler les personnes intéressées.

Interrogée sur le lancement du Principe 8, Sara a déclaré qu’il s’agissait d’une grande avancée et que le simple fait de demander aux gens de mesurer leur impact ne suffisait pas. Il faut mettre l’accent sur l’amélioration des performances – le principe 8 reflète ce mouvement dans un domaine plus large. Le principe 8 est en quelque sorte une norme idéale, mais il reste à voir dans quelle mesure il est pratique.

 

Changez la façon dont le monde comptabilise la valeur

Comme vous pouvez le voir, le mouvement de la valorisation sociale se manifeste de différentes manières à travers le monde! Le monde commence à constater que la valorisation du bien-être lors de la mesure de l’impact des politiques est une pièce essentielle pour résoudre les enjeux de notre planète.

Du bien-être des entreprises, à une plateforme d’évaluation nationale, en passant par la collaboration avec les populations autochtones, et même bien plus encore, nous pouvons apprendre beaucoup de choses au Canada. Nous espérons que vous avez trouvé ces initiatives aussi intéressantes que nous. Merci pour avoir lu notre blogue!

Pour plus d’informations sur notre réseau international et pour en savoir plus sur nos événements, y compris les conversations en cours sur Beyond ESG, consultez le blog SVI.